Assurer un garage en location : par qui ?

Assurer un garage en location : par qui ?

Le garage a été conçu à l’origine pour abriter votre voiture, mais de nombreuses personnes les utilisent pour le stockage. Le contenu d’un garage peut représenter une somme d’argent importante dans certains cas, il est donc sage d’être assuré en cas d’imprévu. L’assurance habitation n’est pas seulement destinée aux propriétaires. C’est aussi un moyen judicieux pour les locataires de protéger leur investissement. C’est la raison pour laquelle il est important d’assurer un garage en location. Cependant, la question qui se pose est celle de savoir à qui incombe cette obligation.

Assurer un garage en location : par qui ?

Il revient au locataire d’assurer le garage. Toutefois, ce dernier peut se limiter à une simple garantie responsabilité civile. Elle le couvrira en cas de dommages causés à des tiers lors d’un sinistre trouvant son origine dans le garage, ainsi que les véhicules dont la structure la charge, la garde ou le contrôle. L’assurance responsabilité civile est donc une police dont ont besoin les ateliers de réparation automobile, les concessionnaires, les conducteurs de dépanneuse et les stations-service. 

Il s’agit d’un type de police parapluie qui offre une couverture supplémentaire en matière de responsabilité civile, au-delà des limites habituelles. Grâce à une couche de protection supplémentaire, les locataires des garages peuvent réduire le risque de ruine financière dans le cas où une personne ou un bien serait blessé dans le cadre de leurs activités quotidiennes. La couverture offerte par l’assurance garage n’est généralement pas couverte par les polices d’assurance responsabilité civile ordinaire.

Comment fonctionne l’assurance responsabilité civile garage

La responsabilité civile du garage couvre des sinistres similaires à ceux de l’assurance responsabilité civile générale, à savoir les blessures et les dommages matériels que les activités de votre entreprise causent à des personnes qui ne sont pas des employés. Cependant, la responsabilité civile du garage couvre spécifiquement les incidents causés par les activités du garage, comme un mécanicien qui teste la voiture d’un client. Si le mécanicien heurte un autre véhicule, la responsabilité civile du garage couvre les dommages causés à ce véhicule. Malheureusement, la voiture du client n’est pas couverte. Pour cela, il vous faut une assurance garagiste.

Les assureurs qui proposent une assurance pour les garagistes peuvent généralement avaliser la police de manière à ce qu’elle comprenne une couverture que l’on trouve dans la responsabilité civile générale, comme les dommages corporels. Cela peut être un moyen pratique pour les propriétaires d’entreprises de l’industrie automobile de faire couvrir leurs risques fondamentaux par une seule police.

Que couvre l’assurance responsabilité civile ? 

L’assurance responsabilité civile garage protège vos locaux, vos produits et vos opérations terminées contre tout travail que vous pourriez effectuer sur la voiture d’un client et qui pourrait entraîner des dommages matériels ou des blessures corporelles à des tiers. Cette assurance spécialisée couvrira également les dommages accidentels aux véhicules appartenant à votre entreprise (ils doivent être répertoriés dans la police). 

Une police de responsabilité de garage est une sorte de police parapluie qui ajoute une protection à votre assurance responsabilité civile générale. 

L’assurance responsabilité civile de garage est essentielle pour toute personne ayant des opérations de garage dans l’industrie automobile. 

Certains opérateurs de remorquage pourraient penser qu’ils n’ont pas besoin d’une assurance responsabilité civile de garage parce qu’ils ne possèdent pas de véritable « garage ». Malheureusement, de nombreux agents d’assurance peu familiers avec l’industrie du remorquage peuvent être d’accord et vous suggérer de sauter cette couverture. Une grande partie de la confusion entourant la nécessité d’une responsabilité de garage résulte de la définition et de l’utilisation du terme « garage » par l’industrie de l’assurance. Cela peut signifier n’importe quel emplacement physique de votre entreprise de remorquage – station-service, parking, zone de stockage, etc. 

La responsabilité légale s’étend aux opérations commerciales quotidiennes (nécessaires ou accessoires), au stock, aux produits et au contenu associés à l’entreprise. 

La responsabilité civile du garage couvre non seulement les risques directement associés à un « garage », mais également ceux associés à ses activités commerciales, que vous soyez propriétaire d’un « garage » ou non. 

Qu’est-ce qui est exclu de la couverture d’assurance responsabilité civile ?

Une police de responsabilité de garage standard ne couvrira pas les blessures de vos employés ou les dommages au garage lui-même. Il ne couvrira pas les dommages subis par les véhicules du client. Vous devrez souscrire une assurance contre les accidents du travail, une assurance des biens commerciaux et une assurance des garagistes pour couvrir ces risques. 

Qui a besoin d’une police d’assurance responsabilité ? 

Si vous êtes dans une entreprise de services automobiles ou effectuez des opérations de garage où vous gérez le véhicule d’un client, vous aurez probablement besoin de cette couverture de responsabilité : 

  • Atelier de réparation de carrosserie
  • Atelier de réparation automobile
  • Concessionnaires automobiles
  • Entreprises de dépanneuses
  • Installateurs de vitres d’autos
  • Services de vidange d’huile
  • Entreprises de détail et de nettoyage de voitures
  • Sites d’essais d’émissions
  • Entreprises de restauration d’intérieur
  • Stations-service
  • Concessionnaires de remorques
  • Services de voiturier

Quelle est la différence entre la responsabilité civile du garage et l’assurance des garagistes ? 

L’assurance garage couvre les dommages corporels et matériels subis par des tiers lors de l’exploitation du garage. La couverture des garagistes est un supplément qui couvre les dommages aux véhicules des clients pendant qu’ils sont sous la garde de votre entreprise. Cela comprend les dommages causés par le feu, le vandalisme, le vol ou la collision. 

Autres types d’assurance garage

Toute petite entreprise est exposée à de multiples risques. Au minimum, toute entreprise du secteur automobile devrait avoir une assurance responsabilité civile garage, ainsi qu’une assurance pour les garagistes si les clients leur confient des véhicules. Cependant, les entreprises peuvent également être confrontées à des risques tels que les dommages matériels et les blessures des employés, qui requièrent d’autres polices d’assurance, notamment :

L’assurance contre les accidents du travail : Elle couvre les frais médicaux et la perte de revenus de vos employés lorsqu’ils se blessent au travail, par exemple lorsqu’un mécanicien se coupe un doigt dans un treuil.

L’assurance automobile commerciale : Couvre les dommages matériels et corporels causés à des tiers lorsque vous ou vos employés provoquez des accidents.

Assurance parapluie commerciale : Étends les limites des polices de responsabilité civile sous-jacentes, y compris la responsabilité civile du garage et l’assurance automobile commerciale ; c’est généralement une option plus rentable que l’ajout d’une couverture supplémentaire à vos polices de responsabilité civile.

Combien coûte une assurance garage auto ? 

Plusieurs variables influent sur le coût de la couverture, notamment : 

  • Emplacement(s) de votre garage
  • La taille de votre garage
  • Le chiffre d’affaires annuel de votre garage
  • Type de véhicules tracteurs possédés, âge des véhicules, état, etc.
  • Nombre d’employés, leur âge, leur dossier de conduite et leurs années d’expérience
  • Le rayon des opérations (et si vous opérez ou non dans plusieurs villes)
  • Protection du terrain (clôture de périmètre, terrain couvert, bien éclairé, pavé, sécurité, etc.)

Assurez-vous de vérifier votre couverture de responsabilité civile pour toutes les exclusions ou limitations qui peuvent avoir été écrites dans la police. 

Conclusion

L’assurance garage protège contre une série de responsabilités auxquelles sont souvent confrontés les locataires de garages. Tout locataire a l’obligation d’assurer son garage. Que celui-ci constitue un emplacement de stationnement indépendant ou qu’il soit accolé au logement, il est tenu de le faire. Toutefois l’assurance garage demeure en revanche facultative pour le propriétaire, bien qu’elle soit obligatoire pour le locataire.